Livraison offerte en 48h à partir de 45

Guide contre les pellicules de barbe et cheveux


Ton plan d’attaque pour lutter efficacement contre les pellicules !

Si tu n’es ni prof de ski à l’UCPA, ni habitant en haute altitude, ce ne sont donc pas de doux flocons qui sont venus se loger dans ta toison, mais bien de minuscules pellicules ! Rassure-toi, que ce soit dans ta barbe ou ailleurs…sourcils, cheveux, poils de BIIIIP…partout où tu as de la peau et des poils quoi…tu cours le risque d’observer, à un moment ou un autre dans ta vie, leur apparition.

Ça fait du bien de savoir qu’on est pas tout seul hein ? ?

Plus sérieusement, si ça te gratte ou si ça se voit à l’œil nu, on veut bien croire que ça te plombe l’humeur. Mais bon, c’est pas non plus comme si on t’annonçait que tu dois annuler tes vacances d’hiver à la montagne parce que les remontées mécaniques sont source d’inquiétude gouvernementale quant à la propagation d’un virus mortel ! Ah si ? On te l’a dit au JT de 20 heures ? Et merde, désolé gros. Si tu veux notre avis, mieux vaut s’occuper de venir à bout de tes pellicules de barbe, car ça, c’est un sujet d’actualité essentiel dont tu peux contrôler l’issue !

On a donc mené notre petite enquête afin d’approfondir cette thématique et t’apporter des réponses, ou du moins des pistes à explorer, à défaut de pistes vertes, oranges ou noires…ok ok, j’arrête de remuer la shavette dans la plaie, je veux que tu restes calme et détendu.

D’un point de vue médical, les pellicules viennent le plus souvent du pityriasis. Comme nous l’a expliqué la nouvelle coqueluche d’Obarbershop, le Docteur Pelu, il s’agit d’une mycose superficielle bénigne engendrée par un champignon au nom sexy de Malassezia, qui vient perturber ton système de renouvellement cellulaire.

Pour faire simple et efficace il s’agit donc d’un problème de peau et non pas d’un problème de poil ! Oui, parce que sous la grosse bebar que tu arbores fièrement (et tu peux !) tu as oublié de chouchouter ta peau ! C’est pas faute de te l’avoir répété. La santé de tes poils satinés passe par celle de ta peau veloutée. You’re worth it !

Là, ça c’est dit, maintenant on passe à la partie qui t’intéresse vraiment, soit comment s’en débarrasser.

 

Etape 1 : tes pellicules sont-elles plutôt sèches ou grasses ? ?

 

–   Les pellicules sèches sont éparpillées dans le volume de ta barbe, moins irritantes mais plus inesthétiques car tu en retrouves peut-être sur le devant de tes chemises.

–   Les pellicules grasses sont moins nombreuses mais plus volumineuses, plus visibles. Par contre elles ne tombent pas et restent bien accrochées aux poils de ton appendice.

 

Etape 2 : adopter une routine digne des barbiers professionnels ! ?

1. Le lavage ?

Deux à trois fois par semaine (plus si tu fumes ou si tu manges comme un goret), nettoie ta barbe avec un shampoing spécialement conçu et adapté aux poils et à la peau de ton visage. Le shampoing antipelliculaire de chez Carrouf…c’est no-way…par contre on a le choix dans nos rayons et ça c’est yes-way!

 

  Pellicules grasses ?

1.   Le shampoing Cannabeard des laborantins de F*cking Barber contient de l’huile de cannabis sativa pressée à froid, l’alliée des peaux irritées.

2.  Le shampoing Dual Baxster  des Blésois de Mister Kutter au charbon actif et à l’aloé vera pour purifier et hydrater ta peau d’un coup d’un seul.

 

Pellicules sèches ?

1.  Le shampoing Beardmingo infusé avec de l’huile de coco et de la fleur de tiaré, hydrate en profondeur et adoucit tes poils. L’acide laurique naturellement présente dans l’huile de coco est antiseptique, purifiant et ultra-nourrissant !

2.  Le Beard Wash des Aussies The Bearded Chap, est le seul shampoing avec lequel tu peux te laver quotidiennement la barbe car sa composition est 100% naturelle. A ce titre, on te conseillera de secouer la bouteille assez frénétiquement avant chaque usage afin que toutes les huiles se mélangent avec homogénéité.

2. L’essuyage ?

Utilise une serviette bien propre pour t’essuyer en tapotant avec suavité cette belle toison que tu viens de shampouiner, ou pat-dry comme disent les anglophones.

 

3. Le soin ?

Choisis selon ton humeur et tes besoins une huile pour barbe ou un baume pour barbe. La composition de ces 2 soins est souvent très proche du 100% naturel, choix optimal pour bichonner ta peau et traiter ton problème de pellicules.

 

A/  Pourquoi le baume pour barbe ?

La cire d’abeille contenue dans les baumes pour barbe a des vertus thérapeutiques intéressantes en plus de mettre tes poils en rang d’oignons : elle protège, hydrate et aide à la cicatrisation.

1.  Le Beard Balm de Dapper Dan  à base d’huiles essentielles et cires naturelles pour nourrir et donner une forme décente à ta barbe et/ou ta moustache.

2. Le baume Pulse Custard de Mister Kutter, un combo d’ingrédients naturels pour une hydratation intense de la pointe de tes poils jusqu’à ta peau. Un soin quotidien à l’odeur addictive de crème anglaise, sans les calories !

 

B/ Et pourquoi pas une huile pour barbe ?

Oui je sais que ce conseil va te sembler bizarre mais une huile pour barbe de qualité ne rendra pas ton faciès plus gras.

1.  Huile pour barbe Deluxe d’Uppercut contient notamment de l’huile de romarin, connue pour ses pouvoirs antibactériens et fongicides. Vade Retro Malassezia !

2.  Huile naturelle pour barbe des italiens Scapicchio, une des dernières nouveautés de la maison, est issue d’ingrédients naturels exclusivement. Elle convient à tous les types de peau et nous te la conseillons car elle ne contient ni alcool ni composants chimiques.

4. Le brossage ?

Enfin, et je pense qu’il s’agit là de l’étape clé ! Brosse ta barbe quotidiennement afin d’étaler le baume, l’huile, ou tout simplement le sébum naturellement présent sur ta peau. Cela contribuera à :

Stimuler tes follicules pour une meilleure croissance ?

Légèrement exfolier ta peau et la débarrasser des squames ?

Discipliner tes poils et limiter les démangeaisons ?

Choisi une brosse fabriquée à partir de fibres naturelles comme celle du Captain Fawcett en poils de sanglier  et le tour est joué.

 

Il te reste aussi l’option du rasage intégral…afin de repartir à zéro et guérir ta peau avant de relancer la pousse…le rasage permet notamment d’éliminer les peaux mortes. C’est la solution drastique et on espère que tu n’auras pas à aller si loin avec une ablation de ton appendice.

Si tu suis nos conseils et respecte le PH de ta peau en évitant d’utiliser des produits irritants, tu devrais être en mesure de venir à bout des pellicules tout seul comme un grand. Garde bien en tête que la desquamation est un phénomène naturel et que cela ne vaut pas la peine de s’en faire une miette.

Sur ce, je te dis à très bientôt. Tiens-nous au courant de l’évolution de ta situation et de ce qui a fonctionné ou pas pour toi.

Ciao mon beau poilu  ?
Camille

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BDW

Hello Camille !

Super article, merci pour toutes les informations pertinentes et claires.

Le shampoing spécial et la brosse en poil de sanglier est vraiment une nécessité pour ma part, je sais pas ce que tu en penses de ton côté ?
Pour ma part, j’adore l’huile de ricin en complément, qui hydrate un maximum et qui, je trouve, combat bien les pellicules.

Merci,
Brandon

O'Barbershop

En réponse à BDW.

Hello Brandon !

Merci pour ton retour, contente que ça te plaise !
Je te rejoins parfaitement, un bon shampoing adapté et une brosse en poil sont un must-have pour avoir une belle barbe en bonne santé.
Si en plus, comme tu le dis, tu hydrates avec une huile de ricin, c’est vraiment le top du top. Moins de pellicules, une peau moins abimée et une barbe resplendissante, tout ce qu’on veut !

N’hésites pas à nous donner plus de retours, surtout si ils sont aussi pertinents haha 😉
Prends soin de toi, A+

Articles connexes